La tumorothèque E3N du cancer du sein voit le jour

Armoire cryoconservation d'échantillons

Le cancer du sein est la maladie la plus étudiée dans l’étude E3N, dont l’objectif initial était d’étudier les liens entre nutrition, hormones et cancer du sein. 


L’équipe E3N a réalisé ces dernières années un travail de fourmi pour répertorier et localiser plus de 10 000 tissus tumoraux de cancer du sein prélevés chez les participantes E3N. Ces tissus tumoraux sont systématiquement prélevés lors de biopsies ou de chirurgies dans le traitement du cancer, ils sont conservés pour le suivi médical de la patiente mais peuvent ensuite servir à des fins de recherche.


Après ce long travail de référencement réalisé par l’équipe de recherche, la phase de collecte des premiers échantillons biologiques démarre. Nous collectons dans un premier temps les tumeurs de cancer du sein qui permettront de répondre aux objectifs du projet de recherche "Cancer du sein triple négatif : améliorer la prévention et la survie"

La création de la tumorothèque E3N du cancer du sein voit ainsi le jour. 

 

Tumorothèque : un outil pour faire progresser la recherche en cancérologie

Une tumorothèque est une bibliothèque où les échantillons tumoraux sont enregistrés, cryoconservés et mis à la disposition à la fois des médecins et des scientifiques, à des fins d’examens cliniques ou d’études de recherche. Les examens moléculaires effectués sur les tissus prélevés permettent d'améliorer la prise en charge diagnostique et thérapeutique des patients par leurs médecins. L’analyse génétique de tissus prélevés dans les tumeurs est particulièrement utile pour l’étude des cancers. 

A travers cette double mission, médicale et scientifique, une tumorothèque participe pleinement à l’amélioration de la compréhension et du traitement des cancers. 

 

La tumorothèque E3N du cancer du sein sera hébergée au Centre de Ressources Biologiques du Centre d’Etude du Polymorphisme Humain de la Fondation Jean Dausset (CRB du CEPH). C’est là que se trouvent déjà les échantillons biologiques prélevés auprès des volontaires de l’étude E3N-E4N.

En effet, dans le cadre du projet Biobanque Cohortes Françaises (BioCF), tous les échantillons de sang et de salive ont été centralisés en janvier 2022 dans ce centre de ressources biologiques. 

>> En savoir plus “Biobanque Cohortes Françaises” (BioCF)

 

La tumorothèque E3N rassemblera d’abord les prélèvements tumoraux de cancer du sein, et permettra ainsi d'étudier de nouveaux facteurs ou marqueurs susceptibles de jouer un rôle sur le risque ou le pronostic de la maladie.

A terme, la tumorothèque E3N pourra étendre ses collections à d’autres localisations de cancers, en lien avec les projets de recherche menés et après obtention des autorisations réglementaires.