Les partenaires fondateurs

Thumbnail

Nous exprimons nos plus vifs remerciements à nos partenaires fondateurs : ils nous ont soutenus et aidés lors du lancement de l’étude E3N et nous sont restés fidèles tout au long de sa réalisation.

 

Créé en 1964, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale est le seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine. Placé sous la double tutelle du ministère de la Santé et du ministère de la Recherche, il a un objectif clair : améliorer la santé de tous par le progrès des connaissances sur le vivant et sur les maladies, l’innovation dans les traitements et la recherche en santé publique.

L'Institut a été conçu dès l'origine dans un partenariat étroit avec les autres établissements de recherche publics ou privés, et les hôpitaux. Aujourd'hui, 80 % des 350 structures de recherche Inserm sont implantées au sein des centres hospitalo-universitaires ou des centres de lutte contre le cancer. L’Inserm compte environ 3 500 chercheurs et 4 000 ingénieurs et techniciens pour remplir ses missions.

L'Inserm est le promoteur de l'étude E3N et assure, à ce titre, les obligations juridiques et éthiques qui s’appliquent à l’étude, à l’instar de toutes les recherches conduites sur la personne humaine en France. L'équipe Inserm "Générations et Santé", en charge de la gestion de la cohorte E3N, est rattachée au Centre de recherche en Épidémiologie et Santé des Populations (CESP, U1018).

 

Le groupe MGEN gère le régime obligatoire d’assurance maladie des professionnels de nombreux ministères (Éducation nationale, Enseignement supérieur et Recherche, Culture, Transition solidaire et écologique, Cohésion des territoires…).

La MGEN renforce chaque année son rôle d’acteur majeur de santé au service du progrès humain en intensifiant son soutien à la recherche publique. Ce soutien s’inscrit dans le cadre d’un partenariat fort et original avec l’Inserm. Depuis 1985, la MGEN prend en charge le financement de projets de recherche pouvant contribuer à l'amélioration de la prévention.

En 1988, en plus de sa contribution financière à la mise en place de la cohorte, la MGEN a accepté de proposer à ses adhérentes de participer à cette enquête épidémiologique. Grâce à ce partenariat, et avec le consentement des volontaires E3N, nous sommes informés par la MGEN de leurs changements d’adresse et, depuis 2004, de leur consommation de soins de ville, ce qui nous permet d’avoir un meilleur suivi de la cohorte, avec peu de perdues de vue.

 

Premier financeur privé de la recherche contre le cancer, la Ligue nationale contre le cancer est une organisation non-gouvernementale indépendante reposant sur la générosité du public et sur l’engagement de ses militants.

Association reconnue d’utilité publique, la Ligue est un mouvement populaire qui lutte contre le cancer. Le combat mené par la Ligue s’articule autour de 5 grandes missions : le soutien à la recherche, la promotion de la prévention et l’information, l’accompagnement des malades et de leurs proches, le changement des mentalités face au cancer et l’engagement au niveau international, notamment auprès des pays francophones.

Consciente de l’intérêt scientifique majeur de l’étude E3N pour la compréhension des facteurs de risques des cancers de la femme, la Ligue s’est engagée dans le soutien de la cohorte E3N dès son origine. L’important soutien financier de la Ligue, intégralement pourvu par ses Comités départementaux, contribue à assurer le suivi de la cohorte et la collecte de données de grande qualité sur les cancers, et permet de réaliser des études épidémiologiques sur le cancer.

 

Premier centre de lutte contre le cancer en Europe, Gustave Roussy est un centre de soins, de recherche et d'enseignement, qui prend en charge des patients atteints de tout type de cancer. L’Institut réunit près de 2 500 hommes et femmes dont les missions sont de soigner les personnes atteintes de cancer, de chercher et de mettre au point des thérapies nouvelles, de diffuser les connaissances dans les communautés médicales et scientifiques, françaises et internationales.

L'équipe en charge de l’étude E3N est implantée dans les locaux de l'Institut Gustave Roussy à Villejuif et peut ainsi pleinement bénéficier de cet environnement médical et scientifique de très haut niveau pour mener ses travaux et des collaborations scientifiques sur le cancer.