Espace scientifique

Mars 2022 - La biobanque E3N-E4N, constituée des échantillons prélevés auprès des femmes E3N et des hommes E4N-G1, rassemble toutes ses collections dans un centre d'excellence.
Mars 2022 - Après un long travail de référencement réalisé par l’équipe de recherche, la phase de collecte des premiers tissus tumoraux démarre.
Mars 2022 - Un nouveau projet de recherche démarre « Cancer du sein triple négatif : améliorer la prévention et la survie par l’identification de nouvelles voies métaboliques ». Il vise à identifier et comprendre les causes du cancer du sein triple négatif.
Septembre 2022 - Grâce à sa très grande taille et à son long suivi, E3N est aujourd’hui l’étude de cohorte qui a permis d’identifier le plus grand nombre de femmes atteintes de la maladie de Parkinson au monde. Cela permet maintenant d’envisager de nombreux projets de recherche sur les facteurs de risque de cette maladie.
L'étude E3N s'appuie sur une cohorte d'environ 100 000 femmes françaises, nées entre 1925 et 1950, qui ont été sollicitées en 1990 parmi les adhérentes de la Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale (MGEN) et ont accepté de participer à cette grande aventure scientifique.
Depuis 1997, l'équipe de recherche a accueilli de nombreux doctorants et doctorantes. Les sujets des thèses sont variés, orientés cancer du sein et cancer colorectal à l'origine, puis s'ouvrant à d'autres pathologies chroniques et à de nouveaux axes de recherche au fil des années.
Cette page liste les études actuellement menées dans l'équipe Exposome et hérédité à partir des données de la cohorte E3N, hors projets doctoraux. S’y trouvent les projets internes à l’équipe et ceux menés en collaboration avec d’autres équipes de recherche.

 Depuis 2000, l’étude E3N est entrée dans une phase de production scientifique très soutenue et confirme, au fil des années, son niveau d’excellence scientifique. Depuis le lancement de l’étude, plus de 1 100 articles scientifiques ont été publiés par l’équipe : 256 sont issus exclusivement des données de la cohorte E3N, les autres sont le fruit de collaborations internationales (dans le cadre de la cohorte européenne EPIC notamment).

Mieux comprendre l'impact de l'alimentation, du mode de vie, des traitements et de l'environnement sur la santé des femmes.
Le nouvel axe de recherche "La vie après cancer" a pour objectif, grâce à la collecte d'un grand nombre d’informations, d’élargir le niveau de connaissances sur le sujet. Il contribuera à améliorer la qualité de vie des survivants et aidera les pouvoirs publics à développer une démarche de prévention tertiaire adaptée, en cancérologie.
Retrouvez l'ensemble des questionnaires de l'étude E3N, généraux ou spécifiques, envoyés aux femmes E3N ou à leurs médecins depuis 1990, en téléchargement libre.

La procédure détaillée dans cet article décrit le circuit de validation des cancers dans l'étude E3N ; les autres pathologies chroniques étudiées (diabète, maladies cardiovasculaires, maladies neurologiques...) sont validées grâce à des questionnaires complémentaires, un courrier spécifique aux médecins référents et à la transmission de document médicaux.

Depuis 2006, l’équipe en charge de l’étude E3N a progressivement ouvert la cohorte à la communauté scientifique. Cette ouverture a permis la réalisation de plusieurs projets et études ancillaires conduits par des équipes de recherche académique, françaises ou étrangères, dans un cadre collaboratif. Voici la marche à suivre pour les demandes d'accès aux données E3N.